L’ombre et la lumière

J’ai envie d’écrire ce témoignage car il est contrasté, en particulier si l’on compare avec ceux que l’on peut trouver habituellement en navigant sur internet.

Tout d’abord, comme beaucoup, je souffre d’une sorte d’addiction à la voyance, depuis une dizaine d’années maintenant. Avec des passages raisonnables, d’autres moins, au gré de mes angoisses et du vécu de l’instant.

Donc bien sûr, 10 années cela fait beaucoup d’argent, et beaucoup de culpabilité vécue, et potentielle, car j’ai appris à relativiser. Et surtout à ne plus culpabiliser. Mais ça c’est une démarche personnelle qui concerne tous les aspects de ma vie.

Donc addiction oui, comme on est addict au chocolat, à l’apéro, sauf que ça revient sacrément plus cher !

Et maintenant je vais rentrer dans le vif du sujet, ce que la voyance m’a apportée,  en positif. Car le négatif on le connait, perte d’argent,  culpabilité,mauvaises énergies qui nous retombent dessus, addiction.

Donc si j’ai pu être autant accro à la voyance, c’est parce que j’étais isolée, pas d’amies, pas de famille autour, un mari avec qui je ne pouvais pas partager  et tellement d’espoirs, de projets. J’avais besoin que l’on me dise que ma vie allait changer, que les choses allaient bouger, et que j’allais vivre.

J’avais aussi besoin d’être soutenue dans mes actions, mes façons de voir. Soutien que je n’avais pas dans mon couple.

Et puis la voyance m’a grandement aidé dans ma quête spirituelle, car si j’ai eu beaucoup de voyants incompétents, voire mauvais, j’ai aussi rencontré de superbes personnes. Car je ne cherchais pas que de la prédiction, je cherchais surtout à grandir, à me connaitre.

Et lorsque que j’ai du partir, changer de vie, les belles personnes que j’avais rencontrées m’ont vraiment soutenue et aidée.